Mise à jour d’XPEnology en 4482

Mettre son XPEnology à jour avec la version 4482, sans la protection mise en place par Synology.
MajXpenology4482_006

Vous aurez besoin de brancher un écran et un clavier sur votre XPEnology. Ensuite au démarrage de GnoBoot cliquez sur c et entrez la commande suivante:
kernel /zImage gnoboot_me=5.0-4482
boot

Le serveur doit démarrer normalement, mais quand vous allez vous connecter à l’interface d’XPEnology, vous allez avoir des écrans qui vous demande de faire la mise à jour:
MajXpenology4482_001

Sur l’écran suivant, il faut choisir Migration (pour garder la configuration de votre serveur):
MajXpenology4482_002

Et sur l’écran suivant il faut sélectionner Installer DSM depuis mon ordinateur, en y mettant le fichier téléchargé ici.

MajXpenology4482_003

Entrez votre futur mot de passe, acini que le nom de votre serveur:
MajXpenology4482_004

L’installation se lance tranquillement:
MajXpenology4482_005

Et vous vous retrouvez avec la dernière version d’XPEnology.
Bonne mise à jour !!!

Source de cette article Forum XPEnology

21 réflexions au sujet de « Mise à jour d’XPEnology en 4482 »

    • Je l’ai fait sur mon propre NAS et 2 personnes m’ont remercié sur le forum officiel pour l’article qui à fonctionné chez eux aussi. Où est ton problème ?

      • Bon ben ça marche….j’ai essayer plusieurs fois hier, à défaut j’ai retelechargé le fichier .pat et ça marche. Peut être y a t’il eu un problème lors du téléchargement . Étrange j’avais suivi les mêmes procédures. Merci ca marche impec.

  1. Bonjour je suis en 4458 avec gnoboot, j’essaye ta methode mais en fait a quel moment faut il appuyer sur la touche c .car u prmier menu il y gnoboot alpha , gnoboot me et debug et au deuxiememe menu gnoboot alpha
    merci

  2. Au risque de passer pour le premier des débutants, j’ai la même question que ci-dessus : je ne vois pas à quel moment appuyer sur la touche ‘c’…

      • Bingo !
        Le ‘c’ a bien déclenché l’affichage d’un ‘prompt’ et j’ai pu saisir les 2 commandes ‘kernel /zImage gnoboot_me=5.0-4482’ et ‘boot’.
        La mise à jour s’est ensuite déroulée sans problème comme indiquée plus haut.

        Merci MicroFire !

        Maintenant, il y a la dernière mise à jour V5.0-4493 qui est apparue…
        Quelqu’un l’a déjà installée…?

          • Par contre ça fonctionne déjà avec Nanboot (à la place de Gnoboot), je vais faire un tutoriel.

    • Quand vous démarrez votre serveur avec un écran branché dessus, vous avez un compte à rebours qui vous dit de cliquer sur c, c’est à ce moment qu’il faut cliquer sur c. Apres vous tapez la commande.

    • il me semble que c’était au premier écran… juste une fois sur ‘c’ et le prompt est apparu…
      Je referais un test pour te confirmer ça

  3. Bonsoir,
    Bon mon pseudo syno en nano boot est bien passé en 5.0.4493 mais mon autre pseudo syno en gnoboot est toujours en 5.0.4482, vivement que le patch arrive 😉
    En tout cas merci à « webdeveloppement » car sans lui jamais mon pseudo syno en gnoboot ne serait passé de 5.0.4458 à 5.0.4482.

    Il me reste quand même une question, quel différence entre un nanoboot et gnoboot

    Continue comme ça c’est super

    Cyber@micalement

    iPapy

  4. Hello Team
    Je souhaite apporter ma petite pierre à cet édifice extraordinaire qu’est XPENOLOGY :
    Grâce à vous, j’ai réussi à migrer de DSM V5.0-4458 à DSM V5.0-4482 (avec une clé GNOboot)
    …et puis, est apparu DSM V5.0-4493…
    j’ai fait le tour des forums, et finalement j’ai tenté l’expérience suivante :

    1 > J’ai sauvegardé mes données sur un disk USB de 2To connecté sur mon PseudoSyno (je ne voulais pas prendre de risque, et comme mon volume de données était de 1.8 To, ça passait…)
    2 > J’ai créé une clé USB avec le NanoBoot DSM V5.0-4493 (sur une petite clé de 2Go)
    3 > J’ai stoppé proprement mon PseudoSyno, et j’ai inversé les clés USB : remplacement de la clé GNOBoot avec DSM V5.0-4482 par la clé USB NanoBoot V5.0-4493
    4 > J’ai redémarré mon PseudoSyno : au premier écran, j’ai choisi l’option « mise à jour »… le système à booté, avec quelques « KO » mais surtout une majorité de « OK » qui défilent très vite, et finalement, le message « DiskStation Login » est apparu !
    5 > Depuis un poste client, je me suis connecté sur le DiskStation (au travers d’un browser internet, type Firefox) : DSM a trouvé le serveur et m’a proposé de migrer ma config (option « Migration », comme sur les écrans ci-dessus)
    6 > J’ai choisi « Migration » et sur l’écran suivant, j’ai choisi « Télécharger et installer la dernière version de DSM » : le chargement a démarré et au bout d’une dizaine de minutes, le système m’a demandé de définir mon compte Admin : j’ai remis les mêmes paramètres qu’avec ma version GNOBoot, même ID, même mot de passe, puis le chargement et l’installation s’est déroulée jusqu’au bout (le chargement/Installation dure une bonne dizaine de minutes…)
    7 > Au bout d’un temps qui m’a paru être une éternité, le serveur a redémarré sous NanoBoot, et sur le browser, la session s’est rafraichie automatiquement : UserID, Mot de passe, et je suis maintenant en DSM V5.0-4493 !
    8 > J’ai effectué un check de mes données et aucune différence identifiée

    Maintenant, sur mon interface DSM, j’ai un message qui m’indique que la version « DSM V5.0-4493-Update 1 » est disponible… mais je vais attendre un peu avant de la tester… Pas trop de sueurs froides d’un seul coup

    En espérant que cette expérience pourra vous aider…
    @+

      • Hello Brikwo ! je viens également de passer en DSM5.0-4493 Update 2, en utilisant directement l’interface DSM, depuis un poste client. Je n’ai pas eu besoin d’installer l’update1, j’imagine que les mises à jour sont cumulatives et que l’update 1 est intégrée dans l’update 2…?
        En tout cas, je vois 3 avantages au passage sous NanoBoot :
        > la possibilité de mettre à jour mon PseudoSyno avec la dernière version « DSM5.0-4493 Update 2 »
        > un démarrage plus rapide du serveur
        > avec GnoBoot, j’avais régulièrement des plantages au démarrage, un reboot et ça repartait, mais en général, il fallait 2 boot pour un démarrage… Avec NanoBoot, pas ce genre de problème (hormis quelques KO qui défilent au milieu des OK) ce qui me permet d’avoir un serveur aveugle un peu plus discret (pas de clavier, pas de souris, pas d’écran !)
        Thanks pour l’info !

Laisser un commentaire